Huiles essentielles

 

Huile essentielle d’origan


 

 

home > De A à Z > Huile essentielle d’origan


Huile essentielle d’origan



L’origan, plus connu sous le nom de marjolaine, est une plante de la famille des Labiacées, dont le nom scientifique est Origanum vulgare. Son huile essentielle présente de multiples vertus et s’utilise dans divers traitements thérapeutiques.


L’origan est une plante originaire de l’Europe, et plus particulièrement de la Hongrie et de l’Albanie. Il pousse naturellement dans les zones montagneuses arides et bien ensoleillées, expliquant le sens de son nom provenant du grec origanos, qui signifie "éclat de montagne". Il s’adapte également à d’autres climats comme ceux du Moyen-Orient et de l’Amérique Centrale, et on le cultive aisément en Inde et au Mexique. Très vivace et aromatique, la marjolaine dispose de tiges velues rougeâtres et de feuilles ovales. Elle fleurit généralement en été, en donnant des fleurs d’une couleur pourpre. Par distillation de ses inflorescences fraîches à la vapeur d’eau, de l’huile essentielle d’une couleur brune, virant parfois au jaune, s’obtient, en vue de nombreux traitements curatifs. Biochimiquement, l’huile est principalement constituée de carvacrol aux deux tiers et de linalol au quart. D’autres éléments comme l’acétate de géranyle à 2,5 %, la caryophyllène, la béta-bisabolène, la gamma-terpinène, le thymol et le bornéol entrent aussi dans sa composition. Facile à conserver, elle devrait toutefois éviter une exposition prolongée à la chaleur et à l’humidité.

Les différents usages de l’huile essentielle et ses vertus

En usage interne, l’huile essentielle d’origan offre différentes possibilités thérapeutiques. Deux gouttes ajoutées dans un quart de litre d’eau chaude ou de tisane, avec trois prises journalières au maximum, constituent une boisson réparatrice des troubles digestifs, de l’aérophagie et de la constipation. Cette boisson peut aussi contribuer au traitement du paludisme et de certaines fièvres tropicales, sous les conseils d’un professionnel ou d’un médecin. Elle aiguise également l’appétit, par stimulation de l’estomac et des papilles intestinales. Par ailleurs, les deux gouttes avec le même nombre de prises, mais contenues dans une cuillérée à café d’huile d’olive ou de miel, permet d’obtenir un excellent médicament antiseptique et antibactérien, éliminant en l’occurrence les parasites et les champignons intestinaux et soignant la dysenterie.

En usage externe, l’huile essentielle d’origan, de par son action antiseptique, peut être utilisée comme constituant d’un baume pour soigner certaines maladies de la peau, comme l’eczéma et l’acné, ainsi que les plaies, les brûlures et les piqûres d’insectes. Une recette standard de pommade consiste en un mélange de 20 gouttes d’huile d’origan, d’oxyde de zinc, de vaseline et de lanoline, d’une quantité de 10 grammes pour chacun des trois derniers composants. Le gargarisme peut aussi être pratiqué, en diluant l’huile avec de l’eau, pour soulager les douleurs dentaires et celles liées à l’irritation de la gorge. En outre, par inhalation, l’huile essentielle combat, d’une part différentes affections des voies respiratoires, comme l’asthme, la bronchite, l’angine et la toux, et d’autre part l’anémie et les cas d’asthénie. Enfin, par voie de friction ou en bain, elle atténue les douleurs musculaires et articulaires, comme le rhumatisme et l’arthrite respectivement, ainsi que celles propres à la menstruation, tout en régulant la fréquence d’apparition des règles. Pour les pieds en particulier, le bain soigne et élimine progressivement les durillons qui se forment à la base des orteils. A titre indicatif, une composition courante consiste à ajouter dans 125 ml d’huile de support, d’olive par exemple, une douzaine de gouttes d’huile essentielle d’origan.

Hormis les usages médicinaux, l’huile essentielle d’origan est un excellent élément de conservation des aliments, et s’avère particulièrement être très efficace contre le rancissement des nourritures riches en lipide. Elle entre d’ailleurs dans la composition de certaines recettes gastronomiques méditerranéennes.

Quelques précautions à prendre

D’abord, il convient de préciser que l’huile essentielle d’origan est formellement interdite en usage interne pour les femmes enceintes. Il en est de même pour les sujets à risque, comme les enfants en bas âge et les personnes présentant des troubles cardiaques, l’huile étant par nature à effet stimulant, donc pouvant être incompatible aux hypertendus.

L’ingestion trop fréquente ou à forte dose d’huile essentielle d’origan peut provoquer une intoxication, ou encore un cas plus ou moins agressif de convulsion. Aussi, il est généralement conseillé de ne pas excéder six gouttes par jour, la meilleure précaution étant toutefois de consulter un spécialiste. On peut citer par ailleurs comme effet néfaste d’une prise excessive de l’huile, la diminution ou l’absence de la pulsion sexuelle. Enfin, il est toujours prudent de la diluer suffisamment avant toute application externe, afin d’éviter une éventuelle brûlure ou une irritation de la peau.