Huiles essentielles

 

L’huile essentielle de fenouil


 

 

home > De A à Z > L’huile essentielle de fenouil


L’huile essentielle de fenouil



L’huile essentielle de fenouil, un symbole de l’essor de la médecine moderne

Le fenouil, dont le nom scientifique est « Foeniculum vulgare var dulce », est une plante originaire de Hongrie appartenant à la famille des ombellifères. Les vertus thérapeutiques de son huile essentielle sont multiples et intègrent la médecine moderne.


Au-delà de sa terre d’origine, le fenouil est également cultivé dans la plupart des régions méditerranéennes et en Asie, particulièrement en Inde et au Japon. En tant qu’ingrédient de diverses recettes gastronomiques pour son goût à la fois piquant et parfumé, il est de nos jours plus reconnu par ses vertus thérapeutiques, principalement par le biais de son huile essentielle dont l’extraction se fait par distillation des graines à la vapeur d’eau. Cette huile est un liquide jaunâtre plus ou moins visqueux. Ses principaux composants sont, pour un produit standard, l’« E-anéthol » à plus de 76,5 %, le « limonène » à presque 7 %, l’« alpha-pinène » à 5,5 %, le « fenchon » et le « méthyl-chavicol » autour de 4 % chacun.

Les vertus et les utilisations thérapeutiques de l’huile essentielle de fenouil

Pour un usage interne, une première forme d’utilisation de l’huile essentielle de fenouil consiste à en verser 3 à 5 gouttes dans un quart de litre d’eau chaude ou de tisane. Cette préparation est réputée être un coupe-faim efficace pour les personnes qui souhaitent gérer leur poids. Par ailleurs, ses propriétés régulatrices de la digestion permettent de soigner les troubles gastriques comme les spasmes d’estomac et les troubles hépatiques comme l’insuffisance de la sécrétion biliaire. De plus, ses propriétés laxatives, diurétiques et carminatives interviennent respectivement en cas d’indigestion, de constipation, de parasitoses ou de coliques, en cas d’affections urinaires comme la formation de calculs dans les canaux urinaires ou lithiase, et en cas de rétention de gaz dans l’ensemble des organes viscéraux. Une autre fonction curative de cette préparation est la régulation de la menstruation, accompagnée d’un effet anti-inflammatoire durant les périodes d’absence des règles ou aménorrhée. En outre, l’huile essentielle de fenouil est galactogène, c’est-à-dire favorisant la sécrétion du lait, et elle peut ainsi aider les femmes qui rencontrent une absence ou une insuffisance de lactation. Enfin, l’autre forme d’usage interne de l’huile de fenouil consiste à en mélanger quelques gouttes dans du miel pour produire généralement les vertus susmentionnées.

Pour l’usage externe, une première préparation est obtenue par infusion de 5 ml de graines de fenouil dans un quart de litre d’eau bouillante pendant 20 minutes, suivie d’un filtrage, puis de l’ajout de 3 gouttes d’huile essentielle dans l’infusion ainsi obtenue. A chaud, la préparation est destinée à l’inhalation afin d’exercer son action expectorante sur l’appareil respiratoire, agissant contre l’asthme et la bronchite, ainsi que la toux, le rhume ou encore la grippe. Tiède, elle s’applique, d’une part en gargarisme pour soigner les névralgies dentaires et éliminer les désagréments consécutifs à une haleine malodorante et d’autre part, par voie de compresse elle sert pour soulager l’irritation ou le gonflement des yeux. Une autre solution thérapeutique consiste à mélanger une autre huile végétale avec 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle de fenouil, pour produire une huile pour faire des massages. Celle-ci s’avère être très efficace pour atténuer les douleurs musculaires et celles consécutives à des ecchymoses ou à des enflures, tout en soulageant les règles douloureuses et les inflammations liées à la goutte. Enfin, le bain aromatique peut être pratiqué avec quelques gouttes d’huile essentielle pour le rendre à la fois relaxant et tonique.

Les restrictions et les précautions d’usage

D’abord, l’usage de l’huile essentielle de fenouil devra être scrupuleusement suivi par un médecin ou un spécialiste pour les femmes enceintes, car le produit pourrait devenir toxique et constituerait un danger en cas d’emploi inadéquat, aussi bien pour la mère que pour l’enfant qu’elle porte. De plus, on proscrit a priori le recours à l’huile pour les nourrissons et les personnes épileptiques. D’une manière générale, on doit prendre la précaution de diluer suffisamment l’huile brute pour éviter tout risque de brûlure ou encore d’irritation cutanée en cas d’usage externe.

Les recherches sur l’huile essentielle de fenouil et leurs avancées

Des recherches sur l’efficacité thérapeutique du fenouil ont été effectuées, plus particulièrement sur le traitement des coliques infantiles. Les résultats tendent à démontrer une tendance positive, comme en témoignent par exemple les expériences avec placebo menées auprès de 68 nourrissons pour tester une infusion contenant, entre autres, du fenouil en 1993 en Israël, ainsi que celles dirigées par des chercheurs italiens en 2005, aboutissant à l’utilisation d’une préparation dénommée ColiMil pour atténuer la colique. Notons enfin la reconnaissance particulière par l’ESCOP de l’usage de l’huile essentielle et des graines de fenouil dans le cadre des traitements des maladies respiratoires et de la digestion difficile ou dyspepsie.